display | more...

L’Antiaméricainisme en France
written by kaytay, Fall 2002

Les premiers sentiments antiaméricains en France sont apparus dès que les Etats-Unis ont gagné leur independance. Dans les premières mesures prises comme nouveau pays, les Etats-Unis ont établi une réputation que beaucoup de Français n’aimaient pas. Au debut du dix-neuvième siècle, Bonald et l’école traditionaliste et ultra « …vitupéraient, dans la construction des Etats-Unis… l’absence d’histoire et de tradition (Winock, 7). » La culture et la politique américaines ont été critiquées par la France depuis longtemps.

The first antiamerican sentiments in France appeared as soon as the United States won their independence. In the first steps taken as a new country, the US established a reputation that many French did not like. At the start of the 19th century, Bonald and the traditionalist and ultra school "...saw, in the construction of the US... the absence of history and tradition." American culture and politics have been criticized by France for a long time.

L'accent sur le materialisme et le conformisme tracassent les Français. Après la révolution industrielle des Etats-Unis à la fin du dix-neuvième siècle et pendant les années de prospérité qui l’ont suivie, la France a vu chaque américain comme étant réduit à un robot bien qu’ils aient un train de vie élevé qui accompagne les travaux monotones. « Née de l’individualisme, la société américaine est devenue une société de masse (Winock, 10). » De l'avis français, quoique les Etats-Unis aient commencé par la mission de devenir une société d’individus égaux et libres, au lieu de cela ils sont devenus une société de copies efficaces sans diversité.

The emphasis on materialsim and conformity worries the French. After the industrial revolution of the US at the end of the 19th century and during the years of prosperity that followed it, France saw each American as being reduced to a robot despite the high stardard of living whch accompanied monotonous jobs. "Born of individualism, American society became a society of the masses." In the French opinion, even though the US began with a mission to become a society of free and equal individuals, instead of this it has become a society of efficient clones without diversity.

Selon les Français, une faiblesse principale des Etats-Unis est « …Son habitude de vouloir tout chiffrer en dollars (Winock, 9). » Vraiment, le materialisme aux Etats- Unis est incontestable. Le « rêve américain » du vingtième siècle se compose de buts matérialistes, tels que posséder une voiture énorme et vivre dans une maison colossale. Ce rêve et son intention originale de créer une société des chances égales pour chacun ont produit un endriot « …Où la hiérarchie ne tenait que par l’argent (Winock, 7). » Cette attitude n’est pas celle de la France, où les intellectuels de la société ont plus d'influence que ceux qui ont simplement de l'argent.

According to the French, a priciple weakness of the US is "...its habit of wanting to see everything in terms of the dollar." Truthfully, materialism in the US is undeniable. The American Dream of the twentieth century is composed of materialistic goals, such as having an enormous car and living in a huge house. This dream and its original intention to create a society of equal opportunity for all, instead produced a place "...where hierarchy is based on nothing but money." This attitude is not that of France, where the intellectuals of society have more influence than people who simply have money.

La France a peur qu'elle devienne semblable aux Etats-Unis parce qu'il y a beaucoup de gens qui les voient comme un modèle du futur. Selon Duhamel, « Cette Amérique représente donc, pour nous, l’Avenir (10). » Notamment, l'absence de culture et d'histoire a été désapprouvée par les Français traditionalistes. « Or la puissance future est dédiée aux peuples sans origine, sans authenticité…(Baudrillard, 152). » C’est peut-être pour cette raison que la France lutte passionément contre l’idée de l’américanisme – elle ne veut pas perdre son identité nationale au profit d'un pays auquel il manque les valeurs auxquelles les Français sont très attachées. Selon le journaliste Michel Winock, « La vulgarité, la conformité, la naïveté étaient les marques d’une société sans aristocratie, sans culture et sans finess (20).» ; dans un pays où le raffinement et la culture sont des sources de grande fierté, les Etats-Unis seraient en effet le dernier pays que les intellectuels de la France voudraient émuler.

France fears that it will come to resemble the US because there are many people who see it as a model of the future. According to Duhamel, "This America represents thus, for us, the Future." Notably, the absence of culture and history were disapproved of by the traditional French. "Because the future power is dedicated to people without origins, without authenticity...." It is for this reason that the French fight so passionately against the idea of Americanism - she does not want to lose her national identity to a country who lacks the values which France holds so dear. According to the journalist Michel Winock, "Vulgarity, conformity, naïveté were the marks of a society without aristocracy, without culture and without finesse." ; in a country where refinement and culture are the sources of great pride, the US would be the last country which the intellecutals of France would want to emulate.

En plus, la politique américaine a reçu également sa part de critiques des Français. Avec la succession de chaque nouveau président américain, les Français a eu une nouvelle critique. « …Les mœurs politiques se sont révélées, lors de l’élection du Président Jackson, comme les moins recommandables (Winock, 8). » Cette opinion n’a pas beaucoup changé jusqu’à la Premiere Guerre mondiale, quand le Président Wilson a montré que les Etats-Unis étaient une puissance mondiale. Mais la question des dettes de guerre a ruiné la possibilité de bonnes relations entre les deux pays. Plus tard, la présidence de Franklin D. Roosevelt (1933-1945) et son New Deal a reçu une énorme quantité de critiques, particulièrement quand il a annoncé une dévaluation de 59 pour cent de la valeur d'or du dollar.

Also, American politics have equally received their part of the French critique. With the succession of each new American president, the French have had a new criticism. "...The political morals were revealed, at the time of the election of President Jackson, as the least recommendable." This opinion did not change much until WW1, when President Wilson showed that the US was a world power. But the question of war debts ruined the possibility of good relations between the two countries. Later, the presidency of FDR and his New Deal received an enormous amount of criticism, especially when he announced the 59% devaluation of the gold value of the dollar.

Récemment, sous les présidences Clinton et Bush, il y a la question de la surtaxe duanière du roquefort à l’entrée aux Etats-Unis. Cette surtaxe est le resultat du refus européen d’importer de la viande aux hormones. À l’avis de José Bové, « …ce qui est une manière d’en interdire la vente (Dufour, Bové, 17). » La rétorsion était un exemple du pouvoir américain sur les économies du monde, et plus spécifiquement sur celle de la France. Le démontage du McDo à Millau qui a suivi les décisions américains est extrêmement célèbre en France, parce que le McDo représente l'étalonnage de la nourriture et la création d'un « goût uniforme » dans le monde entier (particulièrement aux Etats-Unis), qui subséquemment représente la perte d'un aspect très important de la culture française.

Recently, during the presidencies of Clinton and Bush, there has been the issue of customs surtaxation on roquefort cheese upon its entry into the US. This surtax is the result of europe's refusal to import beef containing hormones. In the opinion of José Bové, "...this is a manner of forbidding the sale." The retorsion is an example of american power over the econimies of the world, and more specifically over that of France. The dismantling of the McDonald's which followed the american decisions is extremely famous in France, because McDonald's represents the standardization of food and the creation of a "uniform taste" in the entire world (specifically in the US), which subsequently represents the loss of a very important aspect of the French culture.

Depuis la fondation des Etats-Unis, les Français ont protesté contre certains aspects de la culture et la politique américaines. Au cours des années, ces sentiments ont évolué et ont changé légèrement, bien que l'impression originale des Etats-Unis demeure populaire aujourd’hui. la culture et la politique américaines seront toujours scrutées par les Français tant qu’il y a la possibilité que la France puisse suivre les traces des Etats-Unis.

Since the founding of the US, the French have protested against certain aspects of american culture and politics. Over the course of the years, these feelings have evolved and changed slowly, even though the original impression of the US remains popular today. American culture and politics will always be scrutinized by the French as long as there remains the possibility that France may follow in the footsteps of the US.





Bibliographie

Sources Citées
Bové, José and François Dufour. Le monde n’est pas une marchandise. Paris: Éditions La Découverte & Syros, 2000.

Duhamel, Georges. Scènes de la Vie Future. Paris: Arthème Fayard & Co, 1930.

Winock, Michel. “« US go Home »: l’antiaméricanisme français.” 1982: 7-20.

Baudrillard, Jean. Amérique. 1986.

Sites de l’internet Consultantes
http://usinfo.state.gov/francais/pdf/histoire/278-301.pdf

http://raymond.ferretti.free.fr/PARTIE2/TITRE1/USA.htm

http://www.whitehouse.gov/history/presidents/

http://www.libertyhaven.com/regulationandpropertyrights/bankingmoneyorfinance/goldstandard/greatgold.shtml

http://www.5en1.com/fj_article.php?artid=1292

http://www.confederationpaysanne.fr/comm/12082001.htm

http://www.polisci.berkeley.edu/Courses/Coursepages/ps181/Topics/AntiGlobalization.doc

Log in or register to write something here or to contact authors.